Biopole

« Biopole : le désastre annoncé… par Laurent Gérault »

Laurent Gérault a alerté à plusieurs reprises : le procédé de tri mécano-biologique des ordures ménagères, utilisé à Biopole, s’il est séduisant sur le papier, pose des problèmes de mise en œuvre insurmontables.

Les résultats de l’exploitation de Biopole ne font que confirmer, ce qui avait été annoncé dès 2007 : ce type d’usine crée des nuisances olfactives. De plus, alors que ce centre devait permettre le recyclage d’une partie des ordures ménagères, le compost, qui en sort, s’avère  inutilisable.

Sur ce projet, l’ancienne équipe socialiste et écologiste, qui promettait une valorisation maximale des déchets, a fait preuve d’idéalisme. Elle a également fait preuve d’amateurisme, en ne choisissant pas le constructeur de Biopole, comme exploitant du centre de traitement, favorisant ainsi le renvoi des responsabilités entre les protagonistes.

L’arrêt du centre et les procédures juridiques lancées par le nouveau conseil communautaire d’Angers, auront un coût malheureusement très élevé, tous cela aux frais des contribuables.

biopoleangers